• votre commentaire
  • Lorsqu’on possède un GPS, il est nécessaire d’en télécharger des mises à jour régulières. Si vous ne le faites pas, un écart se creuse entre les cartes enregistrées et la réalité du terrain qu’elles représentent : telle route, tels pont, tunnel ou sens unique n’y seront pas indiqués ; d’autres y figureront peut-être… qui n’existent plus. Vous risquez de vous perdre, voire d’avoir des accidents, si vous ne vous fiez qu’à l’image périmée qui s’affiche à l’écran.

    En vous aussi, vous avez un GPS. C’est votre intellect. Et vous avez des milliers de « cartes » de la réalité, des représentations de ce que sont les autres – votre conjoint, vos enfants, vos collèges, etc. - mais aussi de vous-mêmes, du monde… de tout ! Parfois vous êtes tellement convaincus de connaître les gens et les choses, que vous en oubliez de vérifier régulièrement ce qu’ils sont vraiment, là, maintenant. Vous vous fiez à des représentations passées, plus ou moins fausses.

    Faites des « mises à jour » régulières de vos cartes mentales. Prenez le temps de regarder la réalité, les choses et les gens tels qu’ils sont dans l’instant présent, peut-être très différents de l’ancienne version que vous avez gardée en tête !

    Olivier Clerc


    votre commentaire
  • Comme la vie serait plus facile si nous vivions et demeurions tous dans l'instant qui se déroule. Mais, bien entendu, ce serait au prix de la perte du libre arbitre ! Vivre votre nouveauté est très puissant et puis vous êtes impliqué dans l'excitation de la découverte de Soi. Parfois, quand nous voyons un film exceptionnel, nous pouvons retourner le voir une deuxième fois, pour combler les blancs et les espaces que nous n'avons pas tout à fait compris la première fois. Pour la plupart des gens, deux ou trois fois, c'est suffisant.
    Quand nous vivons d'une manière qui rejette la découverte du nouveau, et le nouveau de la découverte, nous devons revivre et répéter notre film-vie encore et encore, littéralement pendant des siècles, avant de comprendre l'intrigue !
    Et l'intrigue, c'est de toujours vivre dans le nouveau !
    Je le répète, le nouveau… choisit l'Amour en conscience !
    Michael Roads

    Comme la vie serait plus facile si nous vivions et demeurions tous dans l'instant qui se déroule


    votre commentaire
  • À l'école, on nous enseigne à être conformes. Même quand ils y résistent, les jeunes gens suivent cependant le langage et la mode des jeunes de leur âge. Il y a beaucoup de pression pour être accepté par ses pairs et il y en a plus d'un qui abdiquent le côté unique de leurs entreprises pour se couler dans un moule commun plus acceptable.
    Soyez vous-même. Exprimez votre propre côté unique. Votre chemin dans la vie est le vôtre. Le chemin commun est un chemin de réalité consensuelle. Personnellement, je ne l'emprunte pas. Je suis ma propre personne. Je vous encourage à être vrai pour vous-même. Les croyances qui sont acceptables pour le public ne doivent pas vous amener à une conformité aveugle. Exprimez votre propre Vérité, soyez la personne pour laquelle vous êtes né. C'est votre cadeau à la vie.
    Michael Roads


    votre commentaire